FISHPROS: Portail du Secteur de la Pêche au Maroc
Bienvenue sur FishPros, premier forum marocain des professionnels du poisson.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre le site, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.
>
Mots-clés

Derniers sujets
» La criée au port de pèche a Casablanca
Mer 04 Juin 2014, 3:07 pm par mazax

» دعوة من آجل تحقيق منافسة شريقة
Mer 04 Juin 2014, 3:05 pm par mazax

» L'Agence nationale de l'aquaculture opérationnelle dès début 2011
Lun 24 Sep 2012, 7:45 am par withyou30

» investir en aquaculture
Jeu 23 Aoû 2012, 12:38 pm par benzekri

» Production !!?
Jeu 23 Aoû 2012, 12:33 pm par benzekri

» Association Tunisienne pour le Developpement de la pêche artisanale
Mar 26 Juin 2012, 4:44 am par tounsi

» ASSOCIATION MAGHRÉBINE DE DÉVELOPPEMENT ET DE PROMOTION DE L'AQUACULTURE
Jeu 21 Juin 2012, 8:57 am par AQUAPECHE

» Cage flottante
Mer 13 Juin 2012, 9:06 am par Marjane

» Mauritanie: Pressions européennes contre la présence chinoise
Jeu 07 Juin 2012, 5:47 pm par FMM

» Chercheurs: Articles Scientifiques
Dim 20 Mai 2012, 2:23 am par MOUOKEU Raymond Simplice

» un géant de l'aquaculture au Canada accusé de pollution
Mer 22 Fév 2012, 7:17 am par HASARAYA

» Les prix de la sardine s'envolent
Jeu 29 Déc 2011, 9:04 am par karzazi

» Maroc/UE: la FPM pas pressée de renouveler l'accord
Jeu 29 Déc 2011, 9:02 am par karzazi

» Crise de pêche Maroc-UE
Jeu 29 Déc 2011, 9:00 am par karzazi

» Texte de l'accord de pêche MAroc/UE de 2007
Jeu 29 Déc 2011, 8:52 am par karzazi

» Maroc/UE: l'accord dans l'impasse
Dim 25 Déc 2011, 3:08 pm par bredouille3x33

» Gardez votre Argent et laissez notre poisson tranquille : Lecture du vote contre l'accord de pêche
Sam 17 Déc 2011, 3:38 am par mazax

» Ouverture de la peche au poulpe a Dakhla
Lun 14 Nov 2011, 3:52 pm par karzazi

» World Bank: Opportunity ripe for aquaculture
Mar 08 Nov 2011, 5:25 pm par karzazi

» fao document: écolabels poissons pêche continentale
Ven 04 Nov 2011, 6:27 am par morad_L


L'Algérie veut réduire ses exportations de poisson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Algérie veut réduire ses exportations de poisson

Message par pilchardus le Mer 05 Jan 2011, 6:40 pm

L'Algérie cherche à durcir sa surveillance sur les exportations de poissons, afin de mieux approvisionner son marché intérieur.

"La priorité sera donnée à l’approvisionnement du marché national", a déclaré, le 29 décembre, Abdallah Khanafou, Ministre de la Pêche.

Nadir Bensegni, cadre du Ministère, a expliqué qu’il s’agissait "d’un choix stratégique " qui est devenu nécessaire en raison de la hausse de la consommation interne, qui est passée de 89 000 tonnes en 1999 à 130 000 tonnes en 2009.

Selon le Ministère, cette augmentation a été compensée par une élévation des importations de poissons. L'Algérie a importé 25 000 tonnes en 2009 pour un montant de 3.9 milliards de dinars (40.2 millions d'euros) contre 8 000 tonnes pour une valeur de 2.8 milliards de dinars (29.2 millions d'euros) en 2001.

Pendant ce temps, les exportations de l’Algérie, destinées essentiellement à l'Union européenne, sont passées de 1 647 tonnes en 2001 pour une valeur de 431 millions de dinars (4.3 millions d'euros) à 2 124 tonnes en 2009, pour 713 millions de dinars (7.2 millions d'euros).

L’Algérie, dans cette nouvelle orientation, compte également réserver l'exclusivité de l’exploitation de la ressource halieutique aux pêcheurs nationaux, avec des prises devant s’établir autour des 221 000 tonnes par an jusqu’en 2025.

Le Ministère a également annoncé une nouvelle campagne d’évaluation des stocks de poissons, programmée pour 2011, avec la réception d’un bateau scientifique dont les résultats détermineront la taille de la flottille de pêche nationale.

Selon les prévisions faites pour les 15 prochaines années, les investissements dans le secteur s’élèveront à environ 291,6 milliards de dinars (dont 264 milliards provenant de fonds privés), tandis que le chiffre d'affaires atteindra 82 milliards de dinars.

Des sardines à 300 dinars le kg, des crevettes 1200 dinars, de la bonite à 400 dinars, du merlan ou du rouget à 800 dinars, le poisson ne manque pas sur les étals des marchés. Mais les gens n'en achètent pas.

"C’est trop cher ", lance Mehdi. "Il y a quelques années, la sardine était la viande du pauvre. Ce n’est plus le cas, aujourd’hui. "

Selon Larbi Allali, président de la Commission de l'Agriculture, le taux de consommation de poisson par habitant et par an en Algérie se situe à seulement 5 kg.

L’offre est loin de répondre à une demande que seul le niveau élevé des prix comprime. Les armateurs sont accusés de vendre en pleine mer leur production de manière illégale. Ces derniers affirment que les stocks de poissons se raréfient en Algérie en raison d’une surexploitation des zones de pêche.

Hocine Bellout, président du Comité national des marins pécheurs (CNMP), exprime son scepticisme vis-à-vis de cette disposition qui donne la priorité à l’approvisionnement du marché national.

il est trop tard, car les ressources ont été raflées par les bateaux industriels étrangers. Les dégradations sont si importantes qu’il faudra attendre des années pour que les zones de pêche soient repeuplées par le poisson", explique-t-il, ajoutant que "à ce rythme de dégradation, d’ici 2050, il ne restera plus grande chose de la faune et de la flore de notre littoral".

En ce moment même, ce sont 450 espèces marines qui disparaissent de nos mers", dit-il.

L’aquaculture est l'une des alternatives sur laquelle mise le secteur pour répondre aux défis de la sécurité alimentaire, mais elle demeure encore au stade de lancement. Selon les chiffres officiels, 22 projets ont été lancés, alors que ce sont 450 sites favorables au développement de l'aquaculture qui ont pu être identifiés.

Pour mettre fin aux opérations d'importation d'alevins pour assurer les peuplements des plans d'eau et pérenniser la pêche continentale, une écloserie mobile d'une capacité de 40 millions d’alevins a été réalisée à Sétif et une seconde écloserie est prévue à Sidi Bel-Abbès.

L'Algérie est à la traîne derrière les autres pays du Maghreb en termes de pêche : La Tunisie s'enorgueillit d'une production atteignant 650 000 tonnes par an, tandis que le secteur marocain de la pêche s'élève à plus d'un million de tonnes.

ALMAGHAREBIA 5/1/2011
avatar
pilchardus

Ville : AGADIR
Messages : 75
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum