FISHPROS: Portail du Secteur de la Pêche au Maroc
Bienvenue sur FishPros, premier forum marocain des professionnels du poisson.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre le site, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.
>
Mots-clés

Derniers sujets
» La criée au port de pèche a Casablanca
Mer 04 Juin 2014, 3:07 pm par mazax

» دعوة من آجل تحقيق منافسة شريقة
Mer 04 Juin 2014, 3:05 pm par mazax

» L'Agence nationale de l'aquaculture opérationnelle dès début 2011
Lun 24 Sep 2012, 7:45 am par withyou30

» investir en aquaculture
Jeu 23 Aoû 2012, 12:38 pm par benzekri

» Production !!?
Jeu 23 Aoû 2012, 12:33 pm par benzekri

» Association Tunisienne pour le Developpement de la pêche artisanale
Mar 26 Juin 2012, 4:44 am par tounsi

» ASSOCIATION MAGHRÉBINE DE DÉVELOPPEMENT ET DE PROMOTION DE L'AQUACULTURE
Jeu 21 Juin 2012, 8:57 am par AQUAPECHE

» Cage flottante
Mer 13 Juin 2012, 9:06 am par Marjane

» Mauritanie: Pressions européennes contre la présence chinoise
Jeu 07 Juin 2012, 5:47 pm par FMM

» Chercheurs: Articles Scientifiques
Dim 20 Mai 2012, 2:23 am par MOUOKEU Raymond Simplice

» un géant de l'aquaculture au Canada accusé de pollution
Mer 22 Fév 2012, 7:17 am par HASARAYA

» Les prix de la sardine s'envolent
Jeu 29 Déc 2011, 9:04 am par karzazi

» Maroc/UE: la FPM pas pressée de renouveler l'accord
Jeu 29 Déc 2011, 9:02 am par karzazi

» Crise de pêche Maroc-UE
Jeu 29 Déc 2011, 9:00 am par karzazi

» Texte de l'accord de pêche MAroc/UE de 2007
Jeu 29 Déc 2011, 8:52 am par karzazi

» Maroc/UE: l'accord dans l'impasse
Dim 25 Déc 2011, 3:08 pm par bredouille3x33

» Gardez votre Argent et laissez notre poisson tranquille : Lecture du vote contre l'accord de pêche
Sam 17 Déc 2011, 3:38 am par mazax

» Ouverture de la peche au poulpe a Dakhla
Lun 14 Nov 2011, 3:52 pm par karzazi

» World Bank: Opportunity ripe for aquaculture
Mar 08 Nov 2011, 5:25 pm par karzazi

» fao document: écolabels poissons pêche continentale
Ven 04 Nov 2011, 6:27 am par morad_L


Thon rouge: L'Algérie émet ses réserves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Thon rouge: L'Algérie émet ses réserves

Message par karzazi le Lun 29 Nov 2010, 6:48 am

L'absence d'investissements autant en amont qu'en aval de la pêche au thon rouge pénalise notre pays. L'Algérie ne dispose que d'un faible arsenal. Sa flottille, réduite, se résume à une quinzaine de thoniers pour faire face à cette " moisson " de scombridés. Les conserveries d'antan ont depuis mis la clé sous le paillasson réduisant la chaine à néant et permettant à un marché illégal de se propager au détriment de l'économie. L'Algérie a émis des réserves quant à la nouvelle attribution que prévoit l'accord sur la redistribution des quotas de pêche au thon rouge entre les pays pêcheurs pour 2011. Les 48 Etats pêcheurs de la Commission internationale pour la Conservation des thonidés de l'Atlantique (CICTA) qui s'étaient réunis, à huis clos, samedi, à Paris, ont opté pour une quasi-stabilité des quotas de pêche pour 2011. La commission a adopté une limite de la pêche au thon rouge en Méditerranée à 12.900 tonnes en 2011, contre 13.500 t en 2010. Le quota alloué à notre pays est de 1500 tonnes. Cependant, et ne disposant que d'une quinzaine de thoniers et une chaine de transformation absente, l'Algérie n'est pas outillée pour ce genre de pêche. D'ailleurs, "les quotas sont revendus aux espagnols et aux portugais qui les revendent à leur tour aux japonais " déclare le président du comité national des marins pécheurs, Hocine Bellout. Chose tout à fait naturelle du fait de la non exploitation de cette manne passagère par notre marché dépourvu de moyens. L'absence de conserveries après la fermeture des ENOCEP qui assuraient la mise en boite du produit de cette pêche. L'unique unité de transformation qui se trouve à Oran est en partenariat avec des espagnols. Hormis ce privé qui procède encore aux travaux de salaisons et de mise en boite, une infime partie de ce poisson est revendue en détail sur le marché national après avoir transité par des tunnels de congélation. Il y quelques années l'Algérie achetait du thon congelé pour les besoins de sa de mise en boite. Depuis, la chaine s'est effondrée en amont comme en aval. Cela donc impose la question sur les investissements à entreprendre dans ce secteur autant en amont qu'en aval. La quinzaine de thoniers existants sont loin de pouvoir faire face à la concurrence, d'autant que 417 thoniers étrangers sillonnent la méditerranée et sont susceptibles de fournir un marché européen beaucoup plus organisé. A lui seul, le Japon absorbe 80% des thons rouges pêchés en Méditerranée. Il réclame des contrôles plus sévères pour enrayer la pêche illégale et le marché noir de cette espèce. En aval, la production de thon pêché doit être transformée mais par quelle chaîne, puisqu'il n'en existe aucune chez nous. L'Algérie continue à peine à défendre son quotas de pêche au thon rouge mais sans pouvoir en tirer des bénéfices et créer de l'emploi.
Les 1500 tonnes de thon rouge alloués à notre pays sont prédestinés à la revente. De discrètes tentatives laissent entrevoir un possible partenariat avec des espagnoles sujet à quelques autorisations et permis. Le nouveau locataire du ministère de la Pêche et des Ressources halieutique, M. Khenafou ne risque pas de chômer ni pratiquer le système de quotas juste pour le quota.

Quotidien Le Maghreb (Algérie) 29/11/2010
avatar
karzazi

Messages : 219
Date d'inscription : 31/12/2008

http://fishpros.purforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum